LaSolitaire du Figaro 2011 – Les retombées presse de l’édition

La 42ème édition de La Solitaire du Figaro réunissait un plateau comprenant des navigateurs confirmés mais aussi de nouvelles figures montantes de la course au large. Avec 3 victoires d’étape, Jérémie Beyou (BPI) s’est brillamment imposé devant le jeune Fabien Delahaye (Port de Caen Ouistreham) et Erwan Tabarly (Nacarat). Avec 6 skippers étrangers, La Solitaire du Figaro Eric Bompard Cachemire s’ouvre un peu plus tous les ans vers l’international. Pendant plus d’un mois, les 47 concurrents ont retenu l’attention du grand public, des médias francophones et internationaux.

Des conditions météorologiques très variées, un parcours original proposant beaucoup de côtier, avec une prédominance en Manche ont rythmé l’été des Solitaires ! Avec une bataille très serrée tout au long des 1 647 milles, les 47 concurrents ont maintenu le suspense jusqu’au bout de cette 42e édition. Continue reading

Ruben Attanasio

On Sunday the 4th September the world temporarily stopped turning for me. My son, Ruben Attanasio, decided to surprise us with an early arrival (three weeks early) at 10 am, all healthy and weighing in at 3.4kg.

I would like to give a special mention to the whole team at the CHU de Quimper maternity unit for an amazing experience and incredible support looking after us during the first few days. Continue reading

La Solitaire du Figaro 2011 : Vers un final tout en ruse et en finesse

 
La troisième et avant dernière étape de La Solitaire du Figaro Eric Bompard Cachemire devrait connaître son dénouement aux Sables d’Olonne demain mercredi aux alentours de midi. Pour l’instant, alors que les marins naviguent sous spi à la latitude des Glénan, c’est une course d’orfèvres et de gagne-petit qui se trame. Depuis 50 heures, tout se joue sur des pouillems et sur la capacité à aller vite. Un exercice de précision dans lequel Jérémie Beyou excelle. Le skipper de BPI tient la tête depuis plus de deux jours… mais pour combien de temps ? A moins d’un mille de son bleu sillon, Erwan Tabarly (Nacarat), Fabien Delahaye (Port de Caen Ouistreham), Thierry Chabagny (Gedimat), Jean-Pierre Nicol (Bernard Controls) et quelques autres, sont lancés à ses trousses et espèrent la mistoufle cette nuit lorsque le vent anticyclonique va basculer au Nord-Est… Continue reading

La Solitaire du Figaro 2011 : Beyou dans l’Eire du temps

Jérémie Beyou (BPI) réalise une superbe opération en remportant la deuxième étape de La Solitaire du Figaro Eric Bompard Cachemire : après deux jours et 17 heures de mer et avec plus de 40 minutes d’avance sur le vainqueur de la première étape Fabien Delahaye, le skipper breton fait le break au classement général et prend l’ascendant sur ses concurrents. Nicolas Lunven s’adjuge la deuxième place grâce à une superbe fin de parcours…

A mi-parcours de la 42ème édition, La Solitaire du Figaro prend un nouveau visage car les écarts au classement général cumulé établissent une nouvelle hiérarchie et surtout créent des deltas qui rendent les deux manches suivantes extrêmement ouvertes. Car il reste 905 milles en deux étapes pour départager les 46 solitaires encore en course. Jérémie Beyou (BPI) en s’imposant en Irlande a pris une bonne option sur le podium final ! Le skipper breton déjà vainqueur de trois étapes depuis sa première participation en 1997, sait que statistiquement pour se hisser au plus haut des marches, il vaut mieux grappiller du temps sur chaque manche que de faire un gros coup qui peut faire plonger dans les abysses du classement. Continue reading

Quelques mots de notre partenaire Isabelle Joschke

Bonjour à tous,

En pleine préparation de la Solitaire du Figaro qui partira ce dimanche de Perros-Guirec, je vous écris un petit mot pour vous donner quelques nouvelles de ma saison 2011.

Après le retrait de Synergie cet hiver, il m’a été difficile de trouver un budget complet pour participer une quatrième fois aux courses du circuit Figaro Bénéteau. Grâce au soutien des Galettes St-Michel, ainsi que de mes partenaires Julbo, Panasonic, Distinxion, Plastimo, Maxsea et VOR, que je remercie pour leur fidélité, j’ai néanmoins décidé de participer à cette Solitaire du Figaro pour laquelle je me suis préparée et entraînée toute l’année. Continue reading

La Solitaire du Figaro 2011 : Ça s’active sur le port de Perros-Guirec !

Perros-Guirec vit au rythme de La Solitaire du Figaro depuis samedi 23 juillet. Les 47 concurrents sont désormais tous présents sur le port et peaufinent leur préparation tandis que leurs partenaires animent les stands du village de la course. Au programme : contrôles des bateaux pour les uns, repos et concentration pour les autres, tous ont entamé la dernière ligne droite avant le Prologue Eric Bompard Cachemire ce vendredi 29 juillet à 17h30.

Côté course

Ils étaient tous présents hier pour le briefing d’accueil au Club des navigateurs, habitués du Circuit Figaro Bénéteau et bizuths, les 47 skippers ont ensuite démarré les contrôles des bateaux et la chaine d’inscription. « Déjà une vingtaine de contrôles effectués, 13 génois et 11 Solent stickés » annonçait ce matin Michel Perrouin, jaugeur de l’épreuve… Les 9 bénévoles et les 3 contrôleurs d’équipement de course au large ont encore un programme chargé aujourd’hui : une cinquantaine de points de sécurité à vérifier sur les 47 bateaux en lice, le stickage des voiles d’avant (Génois et Solent) aux couleurs d’Eric Bompard Cachemire, et la vérification des moyens de communication (VHF, AIS). Jaugeurs, organisateurs, techniciens, tous travaillent en étroite collaboration afin d’assurer la sécurité des skippers et le bon déroulement de la course dont le départ sera donné dimanche 31 juillet à 11h. Continue reading

Les Records SNSM : Banque Populaire V, lord of Record !

Enorme ! Le plus grand voilier de course océanique du monde, Banque Populaire V explose le temps du Record SNSM. Il inscrit à ses tablettes un chrono « canon » qui donne toute la mesure de son potentiel et de ses performances vertigineuses. Loïck Peyron et ses douze hommes d’équipage ont coupé la ligne d’arrivée à 6h48’30”ce lundi matin après 11h48’30” d’une folle cavalcade le long des côtes bretonnes.

Dans des conditions de brise et par vent de travers (sud-ouest de 18-20 nœuds), ils pulvérisent le record absolu jusque-là détenu par Gitana 11 (19’39’58” en 2010) sur le parcours à deux boucles entre Saint-Nazaire et Sainte-Marine long de 360 milles. Avec une vitesse moyenne de 30,51 nœuds et des pointes à plus de 40 nœuds, le géant des océans a affolé les compteurs et avalé les milles avec l’appétit d’un ogre. Continue reading

Normandy Sailing Race : CHEERS!

Sur le port du Havre, les grues recommencent déjà leurs danses. La 6e édition de la Normandy Sailing Week touche à sa fin. Après quatre jours de courses dans des conditions très variées, aujourd’hui, les vainqueurs de chaque série ont reçu leurs prix sous un grand soleil…

Victoires incontestées en monotypes

Impérial Courrier Dunkerque ! Après trois jours de compétition et six victoires, l’équipage des nordistes s’offre le luxe de ne pas courir le dernier jour et monte sur la plus haute marche du podium. Derrière, à égalité de points, Toulon Provence Méditerranée et Bretagne – Crédit Mutuel terminent respectivement deuxième et troisième. L’équipage des locaux, à bord de Bred – La Normandie, décroche la quatrième place au classement général. Les nouveaux bolides du Tour de France à la Voile auront assuré le spectacle tout au long de l’événement ! Continue reading

Stéphanie Alran et Caroline Vieille en Class40’ sur Ocean’s Eleven – Episode 3

Normandy Channel Race : Plus dur qu’une transat’ !

Quelle course ! Pour une première, nos concurrentes favorites n’ont pas à rougir de leur performance, même si, évidemment, le classement final n’est pas vraiment à la hauteur de leurs efforts. Car il faut bien le souligner : Stéphanie et Caroline sont loin d’avoir démérité. Bien au contraire. Non seulement se sont-elles battues pour aller au bout de leur course, malgré leur manque de préparation et la vétusté de leur matériel (voiles notamment) mais elles se sont surtout « débattues » pour surmonter les éléments déchaînés rencontrés sur le chemin : En mer d’Irlande, les filles ont effet affronté le plus fort de la dépression qui s’est abattue sur la flotte, avec des vents établis à 35 nœuds (60km/heures) et des rafales à 45 (80 km/h)…

On savait déjà que les deux équipières étaient volontaires et déterminées ! On sait maintenant qu’elles sont en plus tenaces et inoxydables !

Retour sur une course passionnante, digne d’un combat de gladiateurs, qui a vu nos deux championnes passer par tous les stades des sentiments humains : du moral au fond des bottes à la satisfaction du devoir accompli ! Continue reading

Stéphanie Alran et Caroline Vieille en Class40’ sur Ocean’s Eleven – Episode 2

Normandy Channel Race, deuxième jour de course : Les filles à l’épreuve.

Dur début de course pour les deux navigatrices. Actuellement en queue de peloton, navigant le long de la côte sud de l’Angleterre, elles rencontrent des conditions peu favorables : 15 à 20 nœuds d’ouest, pile dans leur étrave… Mais, si elles ferment la marche, elles n’en sont pas moins toujours en course et c’est bien là l’essentiel! Le but pour elles est de ne pas se laisser décrocher et de rester au contact de la flotte.

C’est un vrai beau défi que Stéphanie et Caroline nous proposent en tout cas. Imaginez les, ces deux bouts de femmes, à manœuvrer leur bateau alors que celui-ci est gité à plus de 30°: Changer de voile, prendre un ris, affaler, hisser, régler, wincher, barrer, virer… Tout cela malgré le froid, l’humidité, la nuit, le vent, les embruns… Vous la sentez d’ailleurs, cette eau froide et gluante qui vient de vous éclabousser le visage et qui ruisselle à présent le long de votre dos ? Continue reading