Traversée Reykjavík – Brest en catamaran – Partie 2

Dans son article précédent, notre Ambassadeur TIMEZERO Adrien Boudin nous raconte son voyage à bord du Kata Lind lors de sa traversée entre Reykjavík et Brest. Adrien s’était arrêté lors du passage du rail au large de Brest. Comme il le souligne, le problème avec cette zone est que les bateaux de servitude se suivent et leurs vitesses varient énormément (de 10N à plus de 23N pour certains). De ce fait, il est difficile de juger le temps qui s’écoule entre chaque bateau pour se frayer un chemin.

trace du Kata Lind
Trace du Kata Lind sur la navigation entre Reykjavík et Brest

 

Suite de la traversée du « rail infâme »


« Heureusement, j’ai une solution à portée de main : Avec l’AIS connecté à TIMEZERO qui affiche les cibles en temps réel directement sur la carte, il n’y a plus aucun problème. On voit tout de suite à quelle distance se trouve le cargo, que l’on passe devant ou derrière. Finalement, le rail devient une formalité avec cet outil. On est en sécurité et on ne gêne personne. Tout le monde y trouve son compte !

« Voilà un exemple de navire que l’on croise. Celui-là nous passera devant à 600m donc on ne s’inquiète pas. Merci à TIMEZERO et son système AIS pour l’affichage des bateaux en temps réel. » A.B.
« Voilà un exemple de navire que l’on croise. Celui-là me passera devant à 600m donc on ne s’inquiète pas. Merci à TIMEZERO et son système AIS pour l’affichage des bateaux en temps réel. » A.B.

 

Au coeur de l’Armada de Brest 2016


J’arrive finalement à Brest, pour l’Armada 2016 en prime.
La navigation a été parfaite, sans aucun problème et avec plein de bons souvenirs à la clé. Les dernières 36 heures de navigation se sont déroulées par des vents inférieurs à 8N. Malgré ces conditions, Kata Lind a bien avancé. De toute façon c’était prévu, la traversée s’est faite à presque 8N de moyenne.

Photos prise lors de notre navigation au milieu de l’Armada 2016 à Brest
Photos prise lors de la navigation au milieu de l’Armada 2016 à Brest

Après un week-end à arpenter l’Armada de Brest, je repars le mardi en accompagnant tous les bateaux. Quelle journée ! J’ai navigué avec toutes sortes de bateaux : petits, grands, géants… Des vieux gréements aux bateaux de course tout carbone Mod70 ou Open60… génial !
Mon catamaran est né en Islande et là-bas, il doit y avoir 20 bateaux à voiles, pas beaucoup plus. D’habitude Kata Lind se trouve un peu seul, mais en cette journée d’Armada de Brest, on a fait exploser la moyenne. Il y avait plus de 1 000 bateaux sur l’eau, avec parfois pas plus de 2m entre chaque.

Il était amusant de regarder TIMEZERO à ce moment-là. Bien que ce soit inutile en raison du nombre de bateaux. De plus, dans ces conditions, aucun instrument ou règle de navigation ne sont utiles. Il faut juste regarder autour de soi et faire preuve de bon sens.
TIMEZERO a toutefois affiché sans aucun problème tous les bateaux équipés d’un AIS qui se situaient autour de moi. À ce sujet, je voudrais dire que la fiabilité de TIMEZERO m’a impressionné. J’écris ces lignes le 19 août et ça fait maintenant plus d’un mois que je suis parti d’Islande. Un mois et demi que l’ordinateur dédié à TIMEZERO est en marche 24/7. Je ne l’ai jamais éteint, jamais redémarré et je n’ai eu aucun bug. Quand je ne navigue pas, TIMEZERO gère l’alarme de mouillage, d’où son fonctionnement en permanence. De plus, mon ordinateur est basé sur un processeur ATOM. Pour les non-initiés, un processeur ATOM à une puissance plus proche d’un smartphone qu’un ordinateur de bureau. La consommation est minime (6W au lieu de 45-60W pour un processeur lambda) et même sans carte graphique dédiée, TIMEZERO reste fluide. Tous les AIS autour de moi s’affichent sans aucun problème.

ais armada brest
Capture d’écran du logiciel TIMEZERO lors de l’Aramada 2016 à Brest

 

Passage du Raz de Sein


Après avoir passé la matinée et le début d’après-midi avec tous les bateaux et en avoir pris plein les yeux, je fais route vers La Rochelle. Pour arriver à destination, il me faut passer par le Raz de Sein, un endroit quelque peu effrayant à juste titre. C’est la première fois que je navigue en Bretagne et les courants méritent bien leurs réputations.

Passage du Raz de Sein
Passage du Raz de Sein

La carte des courants TIMEZERO est donc fort utile dans cette région. Le fait de pouvoir voire les données, en temps réel ou en prévision, directement sur la carte est d’une aide appréciable. Avec toutes ces informations et données fiables sur mon écran, l’arrivée à Brest et le passage de la Pointe du Raz semblent finalement ne pas poser de problèmes majeurs.

Les courants de la Pointe du Raz affichés dans TIMEZERO
Les courants de la Pointe du Raz affichés dans TIMEZERO

Ok, il suffit d’un seul coup d’œil pour se rendre compte que ça ne passe pas. Quand est-ce que la bascule va avoir lieu ? Trop tard… j’aurais déjà dû faire le tour. Étant à contre-courant pour le passage de la Pointe, je ferai le grand tour. Cela ne me pose aucun souci car Kata Lind file à 6/7N dans 8N de vent. Pour le Phare de la Vieille tant pis, je le verrai de près la prochaine fois.

Les courants en arrivant à Brest. « Zone où il faut faire attention car les courants auraient tendance à nous jeter sur les rochers » A.B.
Les courants en arrivant à Brest. « Zone où il faut faire attention car les courants auraient tendance à nous jeter sur les rochers » A.B.
Trace du Kata Lind sur la navigation entre Brest et La Rochelle
Trace du Kata Lind sur la navigation entre Brest et La Rochelle

La Rochelle, fin de la traversée


J’arrive à La Rochelle le lendemain, avec une navigation qui aura été très agréable : petit temps et plein de dauphins. De plus, j’assume pleinement mon voyage et je m’assure que cette expédition sera relayée dans les brasseries de La Rochelle. »

Notre logiciel pour plaisanciers est également équipé de la fonctionnalité AIS/ARPA. Vous pouvez, en plus, délimiter vos zones de navigation ou bien certains rails pour vous assurer une sécurité optimale. Pour connaître toutes les autres fonctionnalités disponibles sur TZ Navigator v3 et TZ Professional v3, visitez nos pages produits dédiées à chaque solution.

tz3 tzp3

Comme Adrien Boudin l’a expliqué dans l’article, les courants des côtes de l’Atlantique Nord méritent leurs notoriétés. Equipé de TIMEZERO, il a pu étudier l’ensemble des données recueillies afin de choisir la meilleure option qui s’offrait à lui. Les courants présentant un réel danger, Adrien a préféré miser sur la sécurité et suivre les suggestions de TIMEZERO.

Notre collaboration avec Marine Traffic, fournisseur de bases de données maritime, permet d’importer les données AIS directement dans votre logiciel TIMEZERO et d’afficher les navires sur vos cartes. Découvrez notre mini-guide gratuit qui vous explique comment intégrer cet outil dans votre logiciel de navigation maritime.

Mini-guide gratuit
Mini-guide gratuit